allaitement de Margot

Publié le par Audrey

Voilà, Margot est née à 02h34. Un accouchement très rapide. Nous sommes un peu sonnée toutes les deux. Margot ne souhaite pas téter de suite. Elle attendra la montée en chambre à 08h00 du matin.

Une meilleure connaissance de l'allaitement, une petite expérience, des outils à proximité, bref, on était paré pour un bon allaitement.

Les jours passent, l'allaitement se déroule bien. Même la montée de lait fut bien gérée. Elle a parfois du mal à se positionner, à prendre le sein correctement. Le jour de la sortie, la pédiatre m'annonce qu'il y aurait peut être un frein de langue qui fait qu'elle tète un peu moins bien. Frein de langue qui sera coupé en octobre 2013.

On rentre à la maison, l'allaitement va toujours de mon train, les pics de croissance arrivent, un souhait d'abandonner l'allaitement car il fait chaud, Margot revient très vite entre les tétées, parfois reste plus d'une heure au sein. Je persévère. Je demande conseil à la sage femme pour un tire lait pour la reprise du travail. Ordonnance en poche, je commande un tire lait double pompage. Quel bonheur par rapport au truc immonde de la pharmacie.

Le 1 septembre 2013, Margot ne fait que vomir le lait que je lui donne. Je vois avec la pédiatre qui me dit qu'avec son frein de langue, elle peut ne pas téter correctement et donc ne pas avoir le gras du lait. Bon, nous allons utiliser le tire lait, et là, magie, plus un seul vomissement. J'ai continué à lui tirer le lait 6 fois par jour.

Je l'ai remise au sein mais s'est enlevée d'elle même. Elle gardera le biberon pour la journée et le sein pour la nuit (pas longtemps car à 3 mois elle dormait comme un loir).

En recherchant sur la toile, j'ai découvert le tire allaitement . On tire son lait afin de le donner dans un biberon à son enfant. Pratique, pour aller chez la nounou et garder un allaitement maternel exclusif.

Je ne regrette en rien, je tire de mon lait pour lui donner au biberon. Je n'ai plus ce contact d'un bébé avec sa maman, mais ca m'a permis de prendre du temps pour mon grand alors qu'elle buvait de mon lait avec papa dans un biberon.

J'ai diminué mes fréquences de tirages, en passant à 5 fois par jour, puis à 4 et maintenant, plus que le matin. Ce principe est un peu contraignant mais ce n'est que du bonheur !

Résultat: nous avons partagé 7 mois, 3 semaines et 2 jours d'allaitement exclusif. Elle a eu son premier biberon de lait artificiel le 15.03.2014 mais garde le lait maternel pour le soir.

allaitement de Margot

Publié dans Allaitement maternel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article